LES COMPAGNONS, par Cédric Martigny

Posted in Non classé

Dans le cadre de Chacun met son parpaing à l’édifice, Cédric Martigny a choisi de mettre en scène les grandes étapes de la réalisation d’un édifice à travers une série de tableaux photographiques. En préambule à la présentation de l’œuvre finale, il a fixé son objectif sur le travail des compagnons. Une exposition de portraits artistiques, en action, est dédiée aux compagnons, sur le lieu-même de l’un des chantiers du groupe Lamotte à Rennes.


DES OEUVRES PHOTOGRAPHIQUES METTANT EN SCENE LES GESTES ET POSTURES

Cédric Martigny a posé ses flashs et appareils photos sur un chantier porté par le groupe Lamotte à Rennes. Depuis le mois de février, il a mis en lumière les gestes et postures naturels et spontanés des compagnons du chantier. Il en ressort une série d’une vingtaine de portraits photographiques individuels, qui sont exposés temporairement au cœur même du chantier encore en cours, à destination des entreprises en présence. L’objectif est de montrer le travail de différents corps de métiers sous un nouveau jour, artistique. Ces prises de vues complètent une série de photographies participatives, actuellement en cours de réalisation par l’artiste, en résidence chez Lamotte. 

Le portrait et le geste

« Ces photographiques individuelles peuvent être vues comme un suivi de chantier original, centré sur le travailleur, et non pas sur le bâtiment, souligne Cédric Martigny. Leur métier est dur, leurs gestes sont rapides, précis et très variés. Ces compagnons sont des sportifs ! Les regarder travailler, c’est comme un spectacle. Je me suis posé pour les observer et capter dans l’instant la beauté de leurs mouvements ». Le travail de l’artiste montre l’expressivité du corps au travail, accentué par l’utilisation de deux flashs de part et d’autre du sujet. « Je m’inspire de la peinture de Jean-François Millet, un peintre normand du XIXe siècle qui a beaucoup peint le monde du travail », ajoute Cédric Martigny. 

« L’exposition présentée par Cédric Martigny est inédite pour des compagnons, indique Christophe Robert, directeur technique du groupe Lamotte. Elle valorise leur travail, rarement mis en avant : ponçage, mise en place de l’acier, coulage du béton, manutention, préparation des banches, etc. Habituellement, nous photographions plutôt l’avancée des différentes parties d’un bâtiment. Ici, le côté humain qui transparaît des photos donne du sens à leur travail. »