Pour la troisième saison des Rencontres Photographiques de ViaSilva, Les ailes de Caïus ont diffusé un appel à projet fin 2018, portant sur le thème « Durable : la ville en harmonie avec la vie, vivre sans hypothéquer le futur », pour l’attribution de deux résidences. Parmi les 40 dossiers de candidatures reçus, le comité artistique a sélectionné deux photographes : le mexicain Jeremias Escudero et la franco-marocaine Mouna Saboni.

JEREMIAS ESCUDERO
Né en 1980, il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Guadalajara, Mexique.
En 2004, il est photographe associé au journal « Mural » du groupe « Reforma » qu’il quitte en 2006 pour travailler comme assistant du photographe de mode Rafael Reynaga.
Depuis 2005, il réalise des portraits au gré de ses rencontres et de ses connexions avec les autres. La plupart des sujets qu’il photographie sont des inconnus. Il est littéralement aimanté par des individus,
interpellé par leur personnalité et tente
de révéler sa vision par le biais du miroir.

Site officiel de l’artiste



MOUNA SABONI
D’origine franco-marocaine, Mouna Saboni est née à Rennes en 1987.
Après un master d’Économie Sociale et Solidaire à l’université, elle intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles dont elle sera diplômée en 2012. Les notions de territoire, de frontière, d’exil, d’identité et de mémoire sont à la base de ses questionnements artistiques et de son travail. À travers des projets au long cours
menés dans les territoires palestiniens, au Maroc ou encore au Brésil, elle interroge son propre rapport aux territoires sur lesquels elle évolue et celui des individus à leur environnement.

Site officiel de l’artiste



LE THÈME DE L’ÉDITION #3
« Durable : la ville en harmonie avec la vie, vivre sans hypothéquer le futur »

En amont et en aval d’un projet urbain, de l’extension de la ville à la vie quotidienne d’un nouveau quartier, construire et habiter c’est impacter le territoire. La propriété est le droit de jouir et disposer des choses dans un cadre légal. Cette notion romaine de la possession change aujourd’hui et intègre l’idée d’une transmission aux générations futures de ce dont nous avons eu la chance de bénéficier. Construire, vivre, se chauffer, recycler, se déplacer : nos activités impactent notre lieu de vie durablement. Comment le génie humain dans le cadre d’une éco-cité (nouvelles technologies, économie verte, gestion des ressources, constructions durables), peut-il répondre aux besoins des hommes et aux enjeux écologiques ?

Appel à candidature Résidence #1

Appel à candidature Résidence #2