Salonfäheg, Pierre Galopin

 

Cet ouvrage est un projet à part entière loin des pratiques artistiques habituelles de l’artiste. Il s’est intéressé au rapport qu’entretient son travail avec la décoration. 

« Je m’intéresse au rapport qu’entretient l’œuvre avec la décoration. Mon travail en est le reflet, ou j’affirme que l’on peut proposer une oeuvre d’art jouant avec les plus conventionnels codes esthétiques.
Le travail photographique Salonfäheg est né de l’envie de redonner à la peinture une place contextuelle qui lui est propre, et paradoxalement invisible  : la place du salon. La peinture comme objet décoratif accroché sur un mur, au-dessus d’un canapé, d’une table, etc.. Une place qui lui est fondamentalement destinée. » Pierre Galopin

 

Ce livre a été réalisé avec la participation du photographe Laurent Grivet et édité par les Éditions Filigranes. Il a été financé grâce au soutien des Ailes de Caïus.

 

*Salonfäheg : adjectif utilisé en allemand, luxembourgeois, néerlandais, danois et anglais. Littéralement « capable de salon », il signifie «socialement acceptable », « présentable ».

20211005_162808
20211005_162657
20211005_162650
20211005_162643
20211005_162635
20211005_162752
Exit full screenEnter Full screen
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

 

_______

 

Retour à l’ensemble des projets

Facebooktwitterpinterestlinkedin