Tableaux nouveaux, acte III

Pierre Moignard

Exposition du 23 septembre au 26 novembre 2021
Galerie Net Plus 

 

La galerie Net Plus et l’association Les ailes de Caïus sont heureuses d’accueillir cette exposition de l’artiste français Pierre Moignard : Tableaux nouveaux, acte III. Organisée à l’occasion de la publication de la première monographie de l’artiste (1), cette exposition est le troisième volet d’un cycle d’expositions initié en 2018 à la galerie anne barrault, à Paris.

 

Pierre Moignard, Holyland # 3, 2015 ©Alberto Ricci

Du 23 septembre au 26 novembre, vingt-sept tableaux investissent l’espace d’exposition et présentent l’univers pictural de l’artiste. Figurative et colorée, sa peinture compte de nombreuses séries, allant de l’autoportrait jusqu’à des œuvres politiquement engagées, en passant par des représentations de la Californie et des ânes souriants.

Des collages peints sans ciseaux, voilà comment les tableaux de Pierre Moignard pourraient être définis. Allant au-delà de l’hommage et de la citation, il réalise des emprunts aux tableaux de grands noms de l’histoire de l’art, tels que Manet, Goya, De Kooning ou encore Picasso. 

 

Pierre Moignard est également un artiste qui « reprend ».

 

« Je bénéficie du travail des autres » (2) dit-il. Allant piocher çà et là dans l’Histoire de l’art, il extrait des fragments d’autres tableaux (de Goya à Hopper en passant par Manet, Picasso et De Kooning), pour les assembler avec des fragments de ses propres créations, à la manière d’un collage. Peintre avant tout, l’artiste n’hésite pourtant pas à se tourner vers le cinéma pour créer des films sur la société du divertissement, ses parcs d’attractions et les faux-semblants qui l’accompagnent.

L’actualité médiatique disserte avec le passé, le « bien peint » cohabite avec la « bad painting », l’Âne de Shrek avec des sans-abris sur une plage californienne. Pierre Moignard s’amuse des écarts et pousse parfois cette esthétique du choc jusqu’à l’absurde ou au cynisme, faisant enfiler un costume d’Arlequin à notre actuel président.

Son art, parfois grinçant et engagé, dépeint la société du divertissement, à travers de multiples séries sur la Californie, ses parcs de loisirs et les faux-semblants qui l’accompagnent. Pourtant, il ne pointe pas d’un doigt accusateur ces hétérotopies, ces mondes parallèles pourtant bien réels, où règne le faux. Il en fait état et s’en nourrit pour son art, car cette société du spectacle fait partie de notre quotidien.

 

Vernissage, le 23 septembre à partir de 18h30

 

(1) Travail de collaboration entre Les ailes de Caïus et la galerie anne barrault.

(2) Pierre Moignard, monographie, éditions Dilecta


Infos pratiques 

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.
Pour réserver un créneau de visite, merci de nous écrire à l’adresse contact[at]ailesdecaius.fr
ou sur nos réseaux sociaux !

Galerie Net Plus
60 A rue de la Rigourdière – 35517 Cesson-Sévigné
Tél : 02 99 22 77 99

Bus n°67 – arrêt Champelé
Bus C6 – arrêt Rigourdière

Facebooktwitterpinterestlinkedin